Passage des Etangs Gobert : ouverture le 15 novembre.

Voici les premières photos de ce site magnifique , et qui l’est encore, grâce à l’action du Maire de Versailles en partenariat avec la Sevesc. Dans le précédent projet de la ZAC des Chantiers ce site était voué à être traversé par deux voies latérales….je vous laisse juge. Un passage qui reliera le quartier St Louis(17 rue Edouard Charton) à celui des Chantiers(Place Raymond Poincaré).

4 réflexions au sujet de « Passage des Etangs Gobert : ouverture le 15 novembre. »

  1. Très bonne initiative.

    Il est bien dommage que, sauf erreur, cette ouverture ne figure pas dans le magazine mensuel de la ville.

    Il est curieux que la communication de la ville ne mette pas davantage en lumière les différents aménagements dans ce quartier (ouverture de la porte de buc, etc).

  2. Un coin du voile de mon enfance et de mes années d’ insouciance se lève sur cette initiative.
    De 1949 à 1957 j’étais « en garde » chez une assistante maternelle, gardienne de la propriété du service des Eaux et Fontaines située au 17 rue Edouard CHARTON.
    Gardons, tanches et perches ont captivé mes toutes premières années avec Pépère TANGUY, au bord de ces deux bassins.
    Quand à ce chemin qui longe les lignes de chemin de fer, il a été mon « esprit grande prairie » de mes trois ans à mes huit ou dix ans…
    J’ai quitté la région parisienne depuis plus de vingt ans, Mon prochain passage sur la région sera le prétexte à une visite de ce chemin où tous les personnages de mon imaginaire sont restés dans leur décor. J’espère que le temps ne leur a pas prodigué ses outrages.
    Daniel TACCOLINI
    21310 Beire le Châtel

    • Bonjour, nous sommes en 2015, les aménagements sont faits. J’ai vécu mes premières annees 54 a 58 dans la maison des étangs gobert, j’y suis retourné, il est bien difficile de retrouver les lieux de mon enfance, j’en gardais un souvenir enchanteur. Les beaux arbres fruitiers et notre potager ont disparus, les étangs sont vides. Dommage.

  3. Oui que de bons souvenirs! quand nous sortions du Lycée pour nous cacher sur cette planéte sauvage, perdue, isolée de tout avec pour seul bruit celui des poissons qui venaient respirer à la surface de l’eau!
    antoine

Répondre à Poumarede Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>